Acceuil
Esotérisme
Civilisations
.... Çatal Hüyük
.... Civilisation de l'Indus
.... Chronologie
.... Géographie
.... Galerie Photo
Astrophysique
Plantes : Hoyas
T'chat

Liens de Références
Liens Informatiques
Remerciements
Téléchargements
Pages des enfants


Çatal Hüyük

Çatal Hüyük (Tchatal), découverte par l’archéologue anglais James Mellaart en 1952 dans la plaine de Konya (au sud de la Turquie centrale), escavée la première fois de 1961 à 1965. De nouvelles fouilles sont faites depuis quelques années sous la direction de l’Anglais Ian Hodder .

Une expression de l’archéologue J. Mellaart défini assez bien en 1965 l’importance du site de Çatal Hüyük, comparable, selon lui, à une supernova dans la galaxie assez terne des cultures paysannes contemporaines, même si, depuis cette date, d’autres sites remarquables ont été découverts dans le sud-est de l’Anatolie, tels que Çayönü ou Nevali Çori.

 

Datant de 7.000 ans environ avant J.C., la ville de Çatal Hüyük ressemble à une ruche, sans rue, seules quelques cours parsèment la ville, mais elles ne servaient qu’à l’entassement des ordures. Les habitants se déplaçaient par les toits en terrasse et pénétraient dans les maisons sans porte ni fenêtre par une ouverture à la verticale, à l’aide d’une échelle placée contre le mur sud. Cette ouverture servant de porte, fenêtre et cheminée en même temp.

Les maisons étaient construites avec des briques d'argiles crues, de 76 - 100 cm le longueur, 29 - 30 cm de largeur et 8 - 10 cm de hauteur, souvant sur de précédentes fondations, tout les ans recouvertes d'une couche de platre et decorées. Elles étaient constituées d'une seule pièce contenant un four lui aussi recouvert de couches de platre et complètement nettoyé entre chaque couches, d'un banc et d'un emplacement pour une cuvette de bois d'un diamètre de 27 cm.

L'intérêt de Çatal Huyuk réside dans son exceptionnelle iconographie: figurines féminines pouvant renvoyer à un "culte de la fécondité", femme accouchant assise sur une sorte de trône orné de félins, figures masculines chevauchant un taureau.

D'après J. Mellaart, plusieurs de ces maisons seraient des temples. Leurs murs ornés de représentations de taureaux en relief dans des alcoves et «cachés» aux regards des profanes, par des tentures (des restes de chevilles de bois ont été decouverts au dessus de ces alcoves). Les morts étaient enterrés sous les planchers des maisons.

Menu Civilisations  
Çatal Hüyük Haçilar La civilisation de l''Indus
Chronologie Géographie Galerie Photo

 

 


Ce site contient une partie Informatique, des liens vers des sites d'aide et de protection de votre pc que vous soyez des "pro" ou pas, allez-y faire un tour, vous y trouverez des informations utiles et interessantes

CopyRight Murmure de Lune 2004 ( site crée le 24/04/2004)